La Coloc Porteña

 

La famille : Arielle, Anne et Adèle 3 étudiantes françaises en échange à Buenos Aires.

Le lieu : Le quartier de Palermo, à Buenos Aires

Ce qui nous a marqué : A peine arrivés chez elle, on s’est tout de suite senti comme chez nous et faisant partie intégrante de cette coloc.

Le petit plus : Les plus beaux sourires de Buenos Aires.

 Capture d’écran 2015-04-12 à 20.32.51

 

Après avoir visité le Brésil et l’Uruguay, nous entrons désormais dans le pays de Messi, de la viande, du Tango, du Che et de la mano de Dios en finale de coupe du Monde : l’Argentine. Nous commençons alors notre périple dans la capitale argentine et plus précisément dans le quartier de Palermo au sein de la coloc de nos 3 magnifiques amies : Arielle, Anne et Adèle.

Nous ne les connaissons que depuis quelques minutes et déjà nous commençons les festivités par une « PM » – comprendre une fête de jeunes gens débridés dansant sur des sons électros au bord du Rio de la Plata. Testé et approuvé par les Globe Swappers ! Nous enchainons le soir même par la pendaison de crémaillère de la coloc ; l’occasion pour nous de rencontrer les amies de nos hôtes et de continuer la fête entamée dans l’après-midi.

Le lendemain nous partons découvrir la feria de San Telmo, un immense marché où Tango et artistes de rue ne font qu’un pour le plus grand plaisir des passants. Nous en profitons pour voir la Plaza de Mayo et la fameuse « Casa Rosada », un Élysée argentin pimpé aux couleurs de Barbie. Puis nous passons par le quartier de la Boca et l’antre du mythique stade du Boca Junior, la Bombonera, où un certain Diego Maradona y a fait ses premiers pas footballistiques. Nous continuons notre visite quartier par quartier en passant de Puerto Madero et ses cafés huppés à Recoleta et son cimetière. C’est d’ailleurs au Centre Culturel de Recoleta que nous avons rencontré nos irréductibles gaulois Asté et Obé. Vive la Gaule et comme disent nos amis hispanophones « Están chiflados estos romanos » (ndlr « ils sont fous ces romains ») !

Nous achevons nos visites de Buenos Aires par le Parque de la Memoría, un immense musée à ciel ouvert sur les dictatures passées. Arielle nous en fait la visite guidée et nous explique les aspects cachés de cette histoire trop peu connue.

Trêve de visites, place à la vie de Buenos Aires avec nos 3 colocs. Le lundi soir, nous allons à la « Bomba del Tiempo » : une salle à ciel ouvert en plein Buenos Aires où la nuit entière est rythmée par les traditionnels tambores argentins. New test and new approval by the GS. Pour se refaire une santé, notre Romano national part courir le lendemain avec Adèle et Arielle afin de se donner bonne conscience. Bravo à lui … Après l’effort, le réconfort : Arielle et les filles nous apprennent à cuisiner la traditionnelle empanada argentine : il n’en reste pas une. Une dernière soirée entre colocs pour déguster une vraie viande argentine dans le superbe restaurant de San Telmo, Don Julio pour les connaisseurs ou simples curieux ; nous ne pourrons plus jamais regarder la viande de la même manière…

En somme, c’est une vie de coloc en plein Buenos Aires que nous avons vécu pendant ces 10 jours. Entre les fins de soirée rythmées par des music quizz lors desquels Adèle crie « Paaaaaaaaaatrriiiiiicccckkkk » et Romano nous démontre qu’il connaît la vie intime de toutes les stars – comprenez qu’il aime bien Closer – et les soirées révélations autour d’un verre de Gin où l’on apprend quelques secrets sur chacun d’entre nous – no judgment -, nous avons partagé des moments magiques avec notre trio porteño.

Capture d’écran 2015-04-12 à 20.54.28

Ce fut donc 10 jours qui nous ont rapproché d’Arielle, Anne et Adèle comme nous ne nous y attendions pas. Nous avons même prolongé notre séjour de quelques jours dans la capitale pour rester avec elles ! Sans aucun doute, nous les reverrons à notre retour.

Let’s Swap #6